Les Grandes Actions de la TICAD

De 2002 à 2013, le travail effectué par Afrijapan-Africasia en matière de développement a donné une large gamme de résultats tangibles :

  • Sponsoriser et organiser la commémoration du dixième anniversaire du processus de la TICAD avec l’organisation d’un séminaire national à Abidjan (Côte d’Ivoire) en 2003. Le thème en était « Appropriation et contribution du processus de la TICAD au développement de l’Afrique ». etaient invité comme orateur son Excellence Norio Maruyama Directeur de la Première Division Afrique et Moyen Orient ministère des Affaires Etrangeres du Japon, Son Excellence Ernest Nzkio, Directeur de l’Unité Spéciale TICAD/PNUD, Son Excellence Yasushi Kurokochi, Ancien Ambassadeur co-fondateur de la TICAD, Président de la Société Africaine du Japon Ensuite,
  • Sponsoriser la création de points focaux pour promouvoir le processus de la TICAD dans 20 pays africains
  • Formuler le cadre conceptuel d’une conférence internationale sur la production du riz qui s’est tenue en septembre 2006 à New Delhi (Inde) et a conduit à une coopération avec l’Agence nationale pour le développement rural (ANADER) pour des programmes de développement du riz
  • Diriger la mise en place d’une plateforme de jumelage des villes pour les maires africains et japonais, ainsi que d’un accord de coopération en matière de transport maritime entre les ports africains et japonais, mettant en liaison le port de San Pedro en Côte d’Ivoire avec ceux de Nagoya, Yokohama et Tokyo
  • Entreprendre la création d’accords de coopération entre des universités japonaises et africaines. Cela a débouché sur la signature d’un partenariat avec l’université Tamagawa qui recoit les etudiants africains envoyés par afrijapan et des programmes d’échange entre écoles primaires avec l’école de Gifu (Japon)
  • Enrôler des superstars du foot comme Didier Drogba, Cyrille Domoraud et Thomas N'kono pour qu’ils soutiennent la TICAD, ils ont preté serment officiellement à Abidjan et en Espagne à Madrid devant les officiels du Japon et des nations Unies 18 africains footbelleurs professionnels africains ont été investis
  • Favoriser des programmes de co-entreprises avec des groupes japonais, ce qui a débouché sur l’envoi en Afrique d’une quantité importante de produits humanitaires et de matériel pour ambulances, ainsi que la fourniture d’une assistance technique pour un projet favorisant l’intégration socioéconomique des Pygmées du Burundi environ un million de pygmés et des opportunités en matière d’éducation pour 1500 jeunes Pygmées en Afrique orientale
  • Création d’Africasia International pour implanter Afrijapan en Chine, à Singapour et en Corée du Sud
  • Donner des moyens de subsistance sous forme de produits alimentaires ou autres à plus de 3 000 personnes souffrant de la lèpre en Afrique au travers d’un accord de coopération signé avec le ministère de la Santé de ce pays.
  • Donner de l’emploi a des japonaise soit en plein temps dans les representations en Afrique soit en consultance sur des importants projets
  • Construction des centres afrijapan de prevention des maladies infectieurs.
  • La creation de deux grands prix recompensant les leaders africains ayant transofmée la vie des populations dans les communautés et dans les villes

Production des films telé avec les televisions japonaises et africains sur la promotion du processus TICAD

Ecrire un important livre sur le processus TICAD qui a été presenté officiellement le 1er Juin 2013 à Yokohama au Japon ao sommet de la TICAD V , intitulé Premiere presentation mondiale du livre TICAD QUAND LE JAPON APPELLE L’AFRIQUE AU DEVELOPPEMENT

Donner 200 voyages d’Etude aux africains dans les entreprises japonaise, dans les coopératives, et les universités japonaises et aux japonaise dans les entreprises africaines

Mettre en place pour les gouvernements africains une stratégie de suivi de la TICAD

Créer un cadre de manifestation de la commémoration anniversaire de la TICAD chaque 5 ans qui reçoit les orateurs invités du monde entier

Les actions d’AFRIJAPAN ont permis de vulgariser le processus de la TICAD qui est connu désormais dans plusieurs villes et villages africains.

Accréditation par l’université de Kyoto de la vulgarisation en Afrique de WYSH projets, projet de prévention des maladies infectieuses.

Accréditation par l’Université de Tokyo TAMAGAWA UNIVERSITY, pour la mise en place d’un projet de nouvelles technologies de production alimentaire ou les étudiants africains ont reçu la bourse gratuitement pour apprendre ce projet qui sera mis en œuvre en Afrique de l’Ouest et du centre.

Distribution annuelle de un millions de bien humanitaire par afrijapan donné par les organisation japonaise et distribué sur le continent africains dans un programme jusqu’en 2025 renouvelable.

Il a été instauré des conférences sur le changement de mentalités en compagnies des footballeurs ,les conférences qui ont lieu dans les grandes capitales africaines. L’institution a mis les ambassadeurs japonaise et chinois en Afrique sur un même programme afin de renforcer le rapprochement de ses deux nations en Afrique grâce à la méthodologie de afrijapan-africasia